Luc Tuymans | Le Verdict 1995

Luc Tuymans

Le Verdict - 1995 [cat. 11]

Année:1995
Dimension50.00 x 569.00 cm
Tirage:8 + 2 AP + 2 HC
Éditées par:Centre genevois de gravure contemporaine - Geneva
Imprimeur:Centre genevois de gravure contemporaine, Geneva, Switzerland
Signature:Signées et numérotées au crayon, en bas à droite, « "Le Verdict" Luc Tuymans '95 »
Disponible?:Non disponible
Je suis interessé

Le Verdict

11 lithographies en couleurs imprimées sur 7 bandes de papier peint
Feuille 1 (50 x 569 cm): 3 lithos, Feuille 2 (50 x 590 cm): 2 lithos, Feuille 3 (50 x 506 cm): 2 lithos, Feuille 4 (50 x 380 cm): 1 litho, Feuille 5 (50 x 210 cm): 1 litho, Feuille 6 (50 x 195 cm): 1 litho, Feuille 7 (50 x 200 cm): 1 litho

En 1995, Luc Tuymans fut invité à organiser une exposition au Centre genevois de Gravure contemporaine à Genève. Depuis sa fondation en 1989, ce centre (rebaptisé en 2002 Centre d'Édition contemporaine) a accueilli nombre d'expositions et d'artistes invités. Chaque année, il édite des œuvres graphiques originales d'artistes tant débutants qu'établis, parmi lesquels Heimo Zobernig, Giuseppe Penone et Luc T uymans. Lœuvre Le Verdict, éditée par Tuymans au Centre, diffère considéra.blement de sa production graphique antérieure: il ne s'agit pas d'une série d'estampes traditionnelle sous forme d'œuvres séparées sur papier, mais d'un ensemble de onze lithos, conçu comme une seule et même installation propre au site.

Parce que la directrice du Centre, Véronique Bacchetta, lui avait demandé quelque chose de «très spécifique», Tuymans créa une œuvre imprimée à la mesure de l'endroit où elle allait être exposée. L'histoire secrète de la villa le fascinait: la chanteuse, actrice et activiste politique Joséphine Baker, stérile par suite d'une fausse couche et mère adoptive de douze enfants, passait pour avoir acheté l'immeuble afin de le transformer en orphelinat. Après vérification, cependant, il apparut que la villa avait abrité un centre œcuménique, où se tenaient symposiums et conférences sur le travail missionnaire. S'inspirant tant du mythe que de la réalité, Tuymans réalisa une installation qui associait des photos historiques à des images tirées de son œuvre récente, comme A Flemish Intellectual et The Flag -deux tableaux appartenant à la série Heimat, qui fustige explicitement la montée du nationalisme en Flandre. En combinant ces images avec des références à l'histoire œcuménique de la villa, l'artiste a donné une plus grande portée aux thèmes principaux de Heimat: les structures du pouvoir religieux et intellectuel, la propagande, et l'usage et le mésusage des images.

Les onze lithographies du Verdict ont été imprimées sur du papier peint, qui avait été fabriqué spécialement pour l'espace d'exposition et s'y adaptait parfaitement. La distinction entre 'œuvres sur papier' et papier peint est ainsi soulignée avec une ironie subtile. Comme l'a dit Tuymans lui-même, «pour utiliser correctement l'estampe-multiple, il faut la détruire résolument en la collant au mur».

 

Luc Tuymans

A présent Luc Tuymans est sans aucun doute l’artiste belge, vivant, le plus important dans la scène internationale.